ActusAvant-Match

National J23, SC TOULON – FC VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS

Toujours à la recherche de sa 1ère victoire de la saison, le Sporting Club Toulon s’apprête à recevoir le FCVB, 3ème au classement…

Une rencontre au parfum particulier et sans doute dans une ambiance de mort. La petite mort programmée du Sporting en National que les groupes Ultras ont décidé de ne pas accompagner.

Enfin ?

Oui enfin. Enfin les supporters les plus influents en tribunes l’affirment, le revendiquent : ils boycotteront désormais les matchs pour certains. D’autres se désolidarisent. Mais tous s’entendent à dénoncer l’incapacité des dirigeants à bâtir un projet solide, à hauteur des ambitions annoncées. Tous demandent le départ de l’actionnaire majoritaire du club accompagné de sa garde rapprochée…

C’est dans cette ambiance qu’un groupe de joueurs Azur et Or affrontera le FCVB. Invaincus depuis 14 journées, les caladois ont inscrit la bagatelle de 32 buts depuis le début de saison. Soit, près du triple des toulonnais. Cette équipe réussit plutôt bien loin de ses terres puisqu’elle compte 3 victoires et 6 nuls en 10 matchs…

Un Sporting en guerre ?

C’est l’inventeur du « goléador training » Stéphane Darmon qui nous en informe. Nouvel arrivé dans le staff, il vient au chevet de l’avant-dernière attaque du championnat (13 buts inscrits) et veut, une posture de guerriers.

Inutile d’évoquer le classement ou les performances, c’est avant tout l’attitude qui aujourd’hui compte. Inutile de pérorer à propos de victoire(s). La seule chose dont nous supporters avons besoin, c’est retrouver la fierté. Si les dirigeants, le coach et autre actionnaire majoritaire l’ont égaré, gageons que les prises de position des groupes Ultras sauront si ça n’est leur remettre les idées en place ; en tous cas, les piquer.

Qu’attendre ?

Des supporters, une exode. Il est fort à parier qu’avec l’entêtement à maintenir le coach en place ; à multiplier les recrutements au dernier mercato d’hiver, sans doute en réaction à l’annonce de candidature à la reprise de Mourad Boudjellal ; à continuer de mener une campagne de communication qui n’endort plus personne ; le stade se désertifie. Et continuera de se vider…

La descente est aujourd’hui actée dans l’esprit du peuple Jaune et Bleu. Nous évoluerons de nouveau en N2 la saison prochaine. Il n’y aura pas de miracle. Si nous, présents de longue date et encore longtemps la subissons, les gens en place récoltent à travers les différentes prises de position ; les différentes réactions ; les différentes sorties médiatiques uniquement, ce qu’ils ont semé…

Joueurs présents sur le terrain, nul ne sait qui sera encore au club la saison prochaine. Nous, amoureux de la Rascasse, sans doute. Mais vous dont l’avenir semble incertains, démontrez que vous méritez de porter le maillot toulonnais. Ne serait-ce que pour pouvoir vous vendre… ailleurs ?

Forza ?

Nicolas MINISCALCO, président du M.A.O.

Communiqués ULTRAS Toulon

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer