ActusAvant-Match

National J24, STADE LAVALLOIS MFC – SC TOULON

L’heure est à la confirmation pour le Sporting. Après sa probante et 1ère victoire de la saison face à Villefranche, Toulon n’aura pas d’autre choix que ramener des points pour faire mentir les plus pessimistes…

Le club de la rascasse se rend donc en Mayenne pour affronter un club aguerri aux joutes du National. Club historique, Laval vient de perdre contre le Red Star et pointe à la 9ème place. Jusqu’à présent, les Tangos ont offensivement toujours été plus prolixes à l’extérieur qu’à domicile où, ils encaissent en moyenne près d’un but par match.

De quoi donner des idées aux hommes de Victor Zvunka qui ont retrouvé le chemin des filets à Bon rencontre. Reste à faire de même à l’extérieur et surtout corriger la statistique qui veut que le SCT ne marque q’un demi but par match loin de ses terres… Pour ce faire, un peu d’audace de la part de Victor Zvunka dès l’entame est-elle à prévoir ? Oui s’il écoute une nouvelle fois son « Gémini Cricket« …

Avec qui ?

Si les 3 points font du bien dans les têtes de tout un club et de ses supporters, quel groupe partira à Laval ? Compte-tenu de la qualité de jeu proposé vendredi dernier, on peut parier que sauf pépins physiques ou suspensions, le staff optera pour le même groupe. Où des éléments comme Philippe ou Ranieri ont brillé.

Le schéma adopté a plutôt bien fonctionné et l’on pourrait penser que si changement il y a, c’est du côté offensif que le coach pourrait choisir de faire démarrer Morgan Guilavogui. Qui pour son retour, a su se manifester de la plus belle des manières en marquant un but splendide.

Ne pas s’enflammer…

Certes la victoire, la première était attendue. La prestation des plus satisfaisante. Mais attention, rien n’est fait ! Toulon est toujours bon dernier du championnat à 11 points du 1er non relégable. Les 3 premiers points acquis en un seul match mettent du baume au cœur mais ne changent rien à la situation. Bon nombre de supporters sont encore en colère et/ou en attente d’actes forts.

Seule une série pourra redonner l’espoir et poindre la perspective d’un possible miracle. Pour l’heure, il faut aller grappiller des points en Mayenne. Mission impossible ? Personne au M.A.O. ne le pense mais tout le monde reste lucide. Comme la majorité des supporters…

Forza !

Nicolas Miniscalco, président du M.A.O.

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page