Actus

Redevenir TOULON

Été paradoxal au Sporting : alors que le projet d’ensemble n’a jamais semblé aussi solide, cohérent et ambitieux cette année, les supporters du SCT, eux, n’ont jamais autant « demandé à voir » et réclament plus que jamais d’être convaincus par les actes de leur équipe sur le terrain.

Crédit photo : RazCast Tv

L’adage le dit si bien : « il n’y a pas d’amour. Il n’y a que des preuves d’amour ». Les fans Azur et Or sont donc dans la position de l’amoureux éconduit en attente d’un retour de l’être aimé. Craintifs que celui-ci n’arrive jamais. Presque effarouchés.

Il n’y a pas d’amour. Il n’y a que des preuves d’Amour…

Sur le papier pourtant, tout est là : objectif de montée clairement affiché. Changement de staff. Projet de jeu ambitieux. Ossature conservée. Tous les ingrédients sont réunis pour que la mayonnaise prenne. Y’a plus qu’à. Y’a plus qu’à, effectivement. Tout semble si facile quand on s’appelle Sporting Club Toulon, et pourtant, rien n’est jamais évident. Cette réticence à s’emballer, on la vit. On la comprend.

La sagesse : c’est bien ce qui a le plus infusé dans le cœur des toulonnais ces dernières années. Le football est une matière volatile : tout va très vite. Trop vite. Une balle de break manquée et c’est toute la physionomie d’un match qui change. Une montée ratée d’un cheveu dans une poule abordable et c’est le destin qui bascule. Du mauvais côté pour Toulon, trop souvent maintenant.

Saison 2018-2019. Quelques semaines se sont écoulées, reprise en National 2. Et c’est presque un autre monde : bienvenue dans un groupe où les derbies se densifient proportionnellement aux ambitions et au nombre d’ambitieux qui vont se disputer l’unique place qu’il sera utile d’occuper en mai prochain. Il a manqué si peu d’efforts pour atteindre l’objectif la saison passée qu’à peine touché du doigt, celui-ci semble s’être déjà irrémédiablement éloigné.

Cette fois, Toulon va devoir se faire davantage violence et encore élever son niveau d’intensité d’un cran s’il veut aller au bout. Et, mesurer les sacrifices qu’il va falloir fournir pour repartir au combat et décrocher la montée.

Des actes et des points…

Des actes et des points à ne pas laisser en route, donc. Un seul objectif, être performant rapidement pour ne rien regretter. Avec toute la difficulté que cela comporte quand on démarre un nouveau projet. Car avec la nouvelle promesse de « faire du jeu » le changement de paradigme est profond pour un club qui a écrit les plus belles pages de son histoire à l’encre des aptitudes défensives de solidité, de cohésion et d’abnégation. Presque à en diffuser un sentiment d’insécurité diffus chez les fidèles Azur et Or.

L’évocation du parcours de l’équipe de France par l’actionnaire majoritaire n’est pas anodine. Elle est presque salutaire : c’est, malgré cette envie de bien jouer, bel et bien dans les vertus de solidarité et d’abnégation qu’il va falloir aller puiser pour décrocher un N1 qui n’en finit plus de se refuser au SCT. C’est dans son ADN que le Sporting doit trouver la force d’enfin tous nous emmener en National.

Alors certes, jouer. Mais être pleinement convaincu sur dix mois de championnat. Ne pas tergiverser et se comporter en patron déterminé. Et surtout ne pas oublier que les succès toulonnais se mesurent toujours à l’aune de la sueur dont les maillots de nos joueurs sont trempés, après 95 minutes d’un match de football.

Il n’y a qu’en témoignant un engagement sans faille, qu’en respectant ces valeurs, que l’osmose totale entre le public et ses joueurs – que nous appelons de tous nos vœux – renaîtra et que les égarés, les éconduits, les amoureux transis mais déçus du Sporting, répondront de nouveau présents et retrouveront confiance en leur équipe.

Il n’y a qu’ainsi que Toulon redeviendra véritablement Toulon. Et que le SCT redeviendra convaincant, tout en balayant les ultimes paradoxes.

A.S. – Président d’Honneur du M.A.O.

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer