Actus

Matchs amicaux, l’analyse chiffrée

Avec 1 victoire et 4 défaites, si l’on ne se référait qu’aux résultats bruts, on pourrait s’interroger sur la stratégie adoptée par le nouveau staff du Sporting Club Toulon. Pourtant, lorsque l’on pousse l’analyse en se référant à des chiffres, quelques conclusions, quelques espoirs apparaissent…

Statistiques par AMASTAT

« Notre vision de jeu est d’avoir la possession pour donner le moins de temps possible à l’adversaire pour marquer. Et, de viser les 85% de précision de passes ». Voici les mots de Fabien Pujo lors d’une discussion d’avant-match de préparation.

Quand on compare avec les valeurs moyennes sur les 3 dernières saisons (à savoir environ 400 passes et 80% de précision), on comprend que cet objectif est relevé ! Et pourtant, après 5 matchs amicaux joués, il semblerait que l’équipe se soit déjà mise au niveau des aspirations fixées ! Effectivement, grâce à une volonté de toujours faire des relances propres, d’éradiquer les longs ballons aériens en priant que l’attaquant fasse une bonne déviation, la précision culmine déjà à 85% !

De plus, grâce aux apports offensifs permanents des latéraux, cela donne la possibilité d’effectuer un grand nombre de centres sur un match (24 en moyenne avec plus d’1/3 trouvant preneur, statistique plus qu’honorable). Au niveau des tirs, même si ces statistiques ont été « boostées » grâce au dernier match face au FCCB (66% de tirs cadrés), c’est dans ce domaine que les Azur et Or ont manqué d’efficacité avec trop de déchets dans le dernier geste.

Verre à moitié plein ?

Maintenant, si l’on voit le verre à moitié plein, on peut constater que ce groupe a le potentiel pour se créer plusieurs occasions franches dans un match. Avec une moyenne de quasiment 15 tirs par match.

Pour conclure, on peut penser que le message de l’entraîneur passe. Les joueurs adoptent un plan de jeu porté vers l’offensive. La mise en œuvre peut sembler au regard des résultats bruts, balbutiante. Pourtant, les présents vous le diront : on voit du jeu. Cette méthodologie inspirée notamment par l’orange mécanique de Johan Cruyff, dégage une sensation de confiance quant au potentiel de l’équipe.

Place au championnat, nous on y croit !

Forza Toulon

G.D. – AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

A lire aussi...

Fermer
Bouton retour en haut de la page