ActusCompte-RenduRazCast Tv

SC Toulon – RC Grasse, le compte-rendu du match

National 2 - Journée 9

Malgré un but casquette encaissé au bout de 60 secondes et 20 premières minutes des plus compliquées, Toulon obtient finalement le point d’un match… nul ?

SCT – RCG, crédit photo M.A.O.

La déception était grande au terme d’un match compliqué face à une belle équipe Grassoise dont la 1ère place est loin d’être usurpée.

Viviani 1 – SCT 0

Compositions des équipes

Sporting Club Toulon : Viviani, Fall (Michel 24′) Sahnoune Ouasfane Zouaoui, Bayo Ech-Chergui Moulet, Gomis (Atlan 80′) Ayrton (Belkassam 74′) Goncalves

Racing Club Grasse : Camus, Abt Minasi Robalo Dos Santos, Andrea Amoros (Calatayud 84′) Benomar (Rodrigues 76′) Med-Jian, Lavigne Delerue Guelade (Etonghe 68′)

Un premier ballon de Benomar en direction de la cage toulonnaise, Zouaoui semble sur la trajectoire. Viviani sort à la limite de sa surface se faisant devancer par Delerue qui ne se prive pas pour le lobber et marquer dans le but vide… Nous jouons la 1ère minute du match. Dès lors, l’on sait que ça va être compliqué. Le RC Grasse est une équipe bien en place, solide et apte à prendre la pression. Si Toulon n’accuse pas le coup de suite, dès la 6ème minute, le doute semble envahir les têtes. Les Azur et Or vont même devoir se réorganiser après que Fall touché ne soit remplacé par un Kenny Michel que l’on aurait aimé voir démarrer le match…

Grasse gère, le Sporting a la possession de balle mais ne réussit quasiment aucun de ses centres (1 sur 9). Le Sporting tire et cadre 2 fois au but sans pouvoir scorer. C’est mené 0/1 que Monsieur Julien Schmitt renvoie les 22 acteurs au vestiaire sous la colère des tribunes…

Merci Monsieur l’arbitre ?

Le Sporting revient le 1er sur le terrain pour un « échauffement » d’avant coup d’envoi. Sur cette seconde période les Jaune et Bleu vont assoir leur « domination« . Malgré 71% de possession, Toulon a du mal. Pourtant, l’impact physique est là, le Sporting appuie dans un désordre « organisé » et c’est l’inévitable Goncalves ancienne étoile du RCG qui parvient, à obtenir un pénalty. Les images nous diront si la sanction est la bonne ? L’arbitre aurait sifflé coup-franc à la limite de la surface que j’aurais pensé pareil…

Moulet s’élance, frappe en force et transforme malgré la bonne anticipation de Camus qui touche le cuir sans parvenir à le sortir : 1/1. Toulon appuie, conscient que c’est peut-être le moment d’assommer l’adversaire. Mais Toulon est incapable de concrétiser, d’accélérer le jeu ou de faire le bon choix. Et c’est même le coriace adversaire du soir et malgré ses difficultés à tenir le ballon qui parvient à se créer les 2 meilleures occasions de la fin de match. Avec notamment, un Etonghe trop gourmand qui s’il avait donné le cuir plutôt que tirer aurait sans doute permis à son équipe de rafler la mise. Mais aussi, un excellent retour de Ouasfane sur ce même joueur évitant de le voir se retrouver seul face à Viviani. 1/1, fermez le banc !

Lorsqu’on ne peut gagner tâchons de ne pas perdre…

Déception. En tribunes, après le match j’ai tout entendu : Grasse pire équipe rencontrée à BR ; Toulon s’est vu trop beau après la victoire à Lyon ; Toulon est nul et j’en passe… Pourtant si l’on prend un peu de recul, on peut aussi se dire que Toulon a su réagir. Malgré s’être fait assommer d’entrée de jeu, est petit à petit revenu dans son match. Avec certes un jeu décousu mais est-ce sa faute ou celle d’un adversaire bien en place ? le RCG n’est pas leader du championnat pour rien. C’est une équipe bien en place, qui a su conserver son ossature et recruter intelligemment !

Côté toulonnais, si tout le monde a semblé être en dedans, ça n’est certainement pas par manque d’humilité mais bien parce qu’en face l’adversaire a fait son match. Le match que l’on attendait finalement. Le match d’une bonne équipe de N2.

Puis entre nous, à quel match aurions-nous assisté sans cette bourde dès la 1ère minute ?

  • Les stats du match par notre partenaire AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page