ActusCompte-Rendu

A.S. Helvétique – SC Toulon, le compte-rendu du match

Qualifiés… Dans la douleur ?

C’est avec une équipe remaniée que le Sporting a affronté l’A.S. Helvétique de Marseille. Toulon avait emmené 25 joueurs. Après sa grosse prestation en R1 la semaine précédente face à la réserve du MGFC, on aurait pu penser que le jeune Magaddino serait récompensé. Tout comme Ronchetti capitaine de la réserve sur toute la seconde partie de saison 2017/18 et pur produit du club : il n’en fut rien…

Compositions

A.S. Helvétique Marseille : Doghmane, Andrade (Sidi 70′), Duarte, Kaba, Saadi, Rakotoarison (cap. Taïbi 80′), Baabou, Gomis (Abbassa 54′), Camara Fode, Waly, Ausu

SC Toulon : Andréani, Fall, D. Ouasfane (Medoukali 57′), Sahnoune (cap.), Soury, Atlan, Ech-Chergui, Belkassam, Ayrton (Goncalves 65′), Preira (Moulet 65′), Michel

Si la 1ère frappe arrive dès la 3ème minute par Rakotoarison, c’est le Sporting qui marque sur penalty 4 minutes plus tard par Ech-Chergui, suite à une faute de main d’un défenseur helvète sur un tir de Kenny Michel. Nombreux dès lors pensent que les Azur et Or ont fait le plus dur en ouvrant le score. Il n’en est rien et c’est au contraire les marseillais qui s’enhardissent : pressing haut, impact physique et s’offrent les occasions. Pas moins de 5 dont cette frappe de Saadi sur la transversale d’Andréani battu à la 30ème minute.

Dès la 35ème, le jeu devient plus rugueux et les 2 équipes se mettent à la faute. Sur l’une d’elle, Sahnoune voit l’arbitre siffler penalty pour l’A.S.H. Mais celui-ci revient sur sa décision après consultation de son assesseur. Le coup-franc à la limite de la surface est frappé par Andrade au-dessus. S’en suivent un nouveau coup-franc et 2 corners consécutifs qui ne donnent rien pour les locaux. Mi-temps : 0/1.

Et Goncalves contre-attaqua…

Si les 5 premières minutes de la seconde période paraissent sans saveur, le jeu s’anime dès la 50ème suite à une faute de Driss Ouasfane averti d’un carton jaune. Le tir de Gomis est renvoyé par la défense. 54ème, Preira échoue dans son face-à-face avec Doghmane. A la 56ème, le corner obtenu par les phocéens ne donnent rien. La rupture semble proche pour le Sporting face à de valeureux joueurs de D2.

Le coach Pujo réagit alors et fait d’abord rentrer Medoukali puis, Goncalves et Moulet. Rapidement, Toulon semble mieux et obtient un CF frappé par Idriss Ech-Chergui repris par Michel. Mais sa tête passe au-dessus. 70ème minute, la demi-volée d’Alexis Goncalves frôle le poteau. 5 minutes plus tard, exploit du portier marseillais auteur d’un double arrêt. Sur le corner qui suit, celui-ci se troue et Toulon ne parvient pas à tuer le match…

Si les tentatives semblent toulonnaises, l’A.S. Helvétique n’abdique pas et joue de plus en plus dur. 78ème minute, nouvelle faute sur Michel. Atlan frappe le CF au-dessus. 80ème, les marseillais obtiennent un nouveau corner mais celui-ci ne donne rien. Moulet auteur d’une très bonne rentrée tire sans cadrer. Tout comme Fall sur un coup-franc consécutif à une faute sur l’excellent Goncalves.

91ème minute, énième corner pour l’A.S.H., celui-ci est renvoyé et sur la contre-attaque, Goncalves file au but, élimine le gardien et marque ce second but tant attendu. Qualification toulonnaise !

Toulon a-t-il un banc ?

Au coup d’envoi du match seuls 3 joueurs titulaires lors de la rencontre face à St-Priest sont présents sur le terrain. Le reste du groupe est constitué de « remplaçants » ou, de joueurs en manque de temps de jeu. Difficile de mettre en lumière l’un d’eux. Si Belkassam a tenté et Michel amené le penalty, nous avons senti un Soury volontaire mais timide ; ne jouant pas dans son registre où le physique prime. Ouasfane encore vert pour des matchs à enjeux et parfois nerveux. Andréani n’aura finalement lui été réellement inquiété qu’une seule fois. Parmi les cadres, Alioune a fait du Fall sans être capable de tirer ses coéquipiers vers le haut. A l’image de Ech-Chergui, Atlan ou Ayrton. Preira a essayé mais a perdu sa seule véritable grosse occasion. Finalement, seul Sahnoune a été au niveau avant les entrées des remplaçants apportant, une réelle plus-value… Médoukali rassurant derrière, Moulet animateur et véritable métronome. Goncalves, détonateur dont ce 1er but doit en appeler d’autres. Et si c’était à Lyon ?

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page