Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
ActusCompte-RenduRazCast Tv

SC Toulon – AS St-Priest, le compte-rendu du match

Le Sporting vient à bout de l’AS St-Priest et c’est pourtant une victoire au goût amer qu’il nous reste…

SCT – ASSP, crédit photo : M.A.O.

Nous avons pris du temps avant de rédiger cet article. Non par manque de temps, d’envie ou de motivation. Non, mais plus parce que nous voulions le faire en prenant du recul et avec, les idées claires.

Analyser, les idées claires…

Pour plusieurs raisons :

  • A la 62ème minute du match, tout le monde pensait le match plié ;
  • L’expulsion est-elle une énième faute pénalisante et pénalisable de Anthony Ouasfane ?
  • Le spectacle offert par l’actionnaire majoritaire sur la pelouse de Bon Rencontre alors que les tribunes ne sont toujours pas vidées.

Compositions des équipes :

SCT : Viviani, Sahnoune, Medoukali, Ouasfane, Zouaoui, Ech-Chergui, Moulet, Ayrton (Bayo 67′), Guilavogui (Atlan 85′), Goncalves, Gomis (Preira 61′)

ASSP : Chorfa, Segui, Borodine, Guettaf, Souleymane, Mathieu, Roland (Le Meur 54′), Kouache, Boussaïd (Nzongo 46′), Soumah, Fofana (Sabater 46′)

Une 1ère période dominée par nos toulonnais avec un splendide but de Ayrton enfin à son avantage. Notre brésilien auteur d’une splendide frappe qui aurait méritée meilleur sort. A noter aussi, la reprise de volée de Kenny Moulet rasant le poteau de Chorfa. Durant cette mi-temps, la défense toulonnaise n’est guère inquiétée et c’est au milieu que Toulon semble moins à son aise avec un Ech-Chergui toujours pas à la hauteur de nos attentes mais aussi, un Mathieu côté Sang & Or des plus en vue. Les 45 premières minutes se clôturent sur un score peu flatteur de 1/0 pour les Azur et Or face à une valeureuse équipe san-priote formée par de nombreux U19.

Jusqu’ici, tout va bien…

62ème minute, Bruno Preira s’élance et marque un second pénalty concédé par l’excellent jusque-là Borodine. Au même moment l’arbitre appelé par son assesseur revient et sanctionne Ouasfane d’un carton rouge pour un mauvais geste que seul l’assistant de Mr Benchabane a vu. Toulon mène 3/0 mais va terminer le match à 10. Anthony même s’il répond à chaud aux crachats d’un Sang & Or ; que le public toulonnais aime ces joueurs de caractère ; cette expulsion va permettre à l’ AS St-Priest de recoller au score. Mais aussi aux toulonnais, de douter… Notre tour de contrôle, récidiviste, pourrait se voir lourdement sanctionnée. Même si l’un des assistant nous dira après la rencontre que le rapport sera « soft« …

L’excellent Soumah transforme un penalty 5 minutes plus tard et double la mise sur une magnifique tête consécutive à un centre de Sabater atterrissant là où notre expulsé aurait dû se trouver…

En conclusion…

Au niveau des joueurs, il est bon de noter la très bonne prestation de Ayrton qui, lorsqu’il se donne la peine de jouer et s’implique, est un vrai plus. Goncalves a une nouvelle fois été énorme. L’entrée pleine d’appétit de Preira a repositionné Alexis sur le côté, ce qui l’a d’autant plus fait briller. Il ne lui manque plus qu’à scorer pour le faire basculer dans une nouvelle dimension. La vraie bonne trouvaille est le replacement au poste de latéral gauche de Zouaoui qui s’affirme de plus en plus mais aussi, se libère et apporte un vrai plus offensif. L’interrogation porte toujours sur Idriss Ech-Chergui capable de mieux, mais en progression dans ce rôle plus défensif. Pour le reste de l’équipe, rien que l’on ne sache déjà des qualités des titulaires présents ou, de leurs remplaçants.

3/2, score final, le public a tremblé, le Sporting a douté et Claude Joye fait les 100 pas… Est-ce la frustration, la peur de perdre de précieux points, le classement qui l’auront mené à prendre à partie son coach sur le gazon devant de nombreux supporters encore présents ? Nul au M.A.O. ne sait ce qu’il s’est dit mais une chose est certaine : ce club et cette équipe ont besoin de sérénité et… de temps. N’en déplaisent aux impatients à commencer, par l’actionnaire majoritaire capable de se comporter comme le pire des supporters…

  • Les statistiques du match par notre partenaire AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page