ActusNon classé

Tout ça pour ça ?

Avant d’écrire, j’ai pris le temps… Si je l’avais fait hier soir le propos eut sans doute été des plus acerbe…

Je ne vais pas revenir sur le match d’hier soir en lui-même. Inutile, le DEBRIFAVIF sert à dire à chaud les ressentis et je l’ai fait.

Depuis bien longtemps, on tente de nous vendre du vent. De mettre des paillettes dans nos vies… Si 3 montées en 8 ans pouvaient donner « raison » aux décideurs du club, aujourd’hui, le petit monde des amoureux de la rascasse se retrouve enseveli sous les « décombres » du château de sable….

C’est pas moi c’est lui…

Inutile de se cacher derrière un encadrement de masse salariale ; un coach sans expérience du niveau ; d’une mairie insuffisamment prompte à réaliser des travaux ou offrir de vraies installations propres au développement du club. Ce mardi 10 décembre, nous saurons si la DNCG abonde la possibilité de recruter au mercato ; Dans l’affirmative, les réseaux devront tourner à fond pour trouver ces fameuses recrues qui permettront de renforcer le groupe pour assurer le maintien ; dans la négative et en cas de relégation, l’excuse sera toute trouvée : ce sera la faute de la DNCG, Ferreri et Zvunka

En attendant, le stade se vide et l’espoir s’amenuise chez les derniers mohicans. Tout le monde s’interroge : comment peut-on dire en interview (Lawrence Joye, directeur général – ecofoot.fr du 4 décembre 2019) « notre ambition à moyen terme est de retrouver le monde professionnel » en ayant un fonctionnement d’amateur ? Le coup du « la ligue 2 en 5 ans« , on nous l’a déjà fait, plus personne n’est dupe !

Un nouvel organigramme ?

Depuis quelques jours, les supporters découvrent qu’un nouvel organigramme s’est mis en place (?). Des noms et surtout des titres. Des trucs bien ronflants : directeur général, directeur sportif, responsable des opérations football, … Wouaouw comme dirait une vieille copine à moi. Mais concrètement, on en est où ? Parce que niveau football, l’équipe 1 ou la réserve sont aux fraises. Heureusement, chez les jeunes c’est beaucoup mieux…

Quelle politique ?

Celle de l’autruche ? N’est-ce pas celle que l’on connait finalement depuis 8 ans ? Malgré les erreurs, il n’y a jamais de « coupable« . Je le répète : quand les décideurs du club apprendront-ils de leurs erreurs ? Quand cesseront-ils de les reproduire ? Une véritable politique jeunesse est capitale pour le Sporting. Mais pas celle où l’on envoie des gamins inexpérimentés au charbon. Driss Ouasfane aux côtés d’un Bayo dont ce n’est pas le poste en défense centrale, on en parle ? Titulariser Mattéo Grizzetti pour le sortir en le traitant comme une m…e au bout de 39 minutes, on l’évoque ? Souvenons-nous qu’un William Prunier qui aura su reconstruire un groupe après l’oeuvre de Dominique Veilex n’avait fait jouer que des bouts de matchs à Morgan Guilavogui. On connait la suite : il y a les performances avec et sans lui ! Idem pour Flo Andréani et la volonté de Fabien Pujo avec le soutien et l’accompagnement de Jody Viviani et Charles Masséï. On sait aujourd’hui que ce gardien est l’artisan de l’espoir avec ses nombreuses parades.

Pour finir sur une note positive (si si c’est possible), souhaitons que toutes ces personnes et leurs intitulés de postes clinquants œuvrent enfin pour le bien du club. La galère, on a donné ; nous n’avons pas attendu près de 13 ans pour retrouver le National pour le quitter dès la 1ère année… A vous de jouer : si vous ne le faites pour nous supporters, faites-le pour vous et votre égo !

Nicolas Miniscalco, président du M.A.O.

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page