ActusCompte-Rendu

AS Gémenos – SC Toulon, le compte-rendu du match

Le Sporting battu pour la 3ème fois consécutive en amical. Et alors ?

Ils recommencent !!! Tous ces supporters qui se contentent de ne regarder que les scores… Et, qui hurlent au loup. C’est à se demander si les infos que l’on trouve sur ce site ou le forum de notre partenaire LaRascasse.fr servent à quelque chose ?

Des supporters hurlent au loup…

Pas plus tard qu’hier, nous vous annoncions que le staff poursuivait sa revue d’effectif sur ce match face à une équipe de N3 difficile à manoeuvrer sur son terrain. En plus d’un certains talent, l’effectif de cet adversaire n’ayant guère bougé, son impact des plus physique et sa capacité à casser le jeu, il était le candidat idéal pour tester tous ces jeunes issus pour la plupart des U19 nationaux ou de la réserve du Sporting (R1).

Equipe 1ère mi-temps : Andréani, Ronchetti, Driss Ouasfane, Sahnoune (cap.), Soury, Seïbou, Bayo, Ech-Chergui, Zouaoui, Gomis, Chehata

Le dispositif comme annoncé est un 5/3/2. Dispositif qui demande entre autre aux latéraux d’être encore plus actifs en phases offensives. Sur cette compo, on peut penser que Sahnoune, Bayo, Ech-Chergui ou Chehata sont des titulaires en puissance. La bonne surprise continue d’être Seïbou qui se révèle match après match. La possession de balle est équilibrée et le Sporting tire 3 fois au but. Gémenos marque sur son seul tir cadré suite à une mésentente de la charnière centrale. Gomis et Zouaoui nous gratifient de jolis gestes. Andréani n’a rien à faire ou presque…

Equipe 2ème mi-temps : Libbra, Ronchetti, Driss Ouasfane, Sahnoune, Leleu, Zouaoui, Bayo (Seïbou), Magaddino, Chehata (Belkacem), Gomis (Girard), Michel

Malgré 2 buts encaissés (un pénalty lunaire et une erreur de relance d’Adrien Libbra), l’équipe a d’abord maintenu ce schéma en 5/3/2 avant de passer en 4/4/2 où elle a semblé plus à son aise. Le but toulonnais est marqué par Kenny Michel. Il était performant en R1 la saison passée avec ses 16 buts marqués, il pourrait se révéler en N2 cette année tant il parait à son aise dans le jeu offensif prôné par le coach Pujo. Sur cette seconde partie de rencontre, on peut noter les bonnes rentrées de Belkacem et Girard.

La prestation toulonnaise a été meilleure notamment lors des apports offensifs de Ronchetti dans son couloir droit. Pourtant, Toulon a eu moins le ballon, n’a cadré que 2 fois et son taux de passes réussies est passé de 85 à 80%.

Quels enseignements tirer de ce match ?

Dernier gros turn-over pour le staff toulonnais ; le score est flatteur pour Gémenos qui malgré une bonne prestation n’aura obtenu l’avantage que grâce à un pénalty des plus généreux et une « Lloris en finale de CDM 2018 » de la part de Libbra. Inutile de s’étendre sur l’arbitrage tant celui-ci fut trop souvent surréaliste et à l’avantage des locaux.

Concernant les jeunes du club, la marche de la N2 est soit pour l’heure encore un peu haute ou, se mettent-ils trop de pression ? Une chose est sûre, hier soir, compte-tenu des prestations, ils sont peu nombreux à pouvoir prétendre à une place sur… le banc Azur et Or. Le potentiel est là, il va leur falloir désormais franchir un cap.

Samedi, face à l’AS Cannes, ce sera le 1er véritable test. Avec un groupe réduit, l’équipe alignée devrait se rapprocher de ce que l’on pourrait voir à partir du 11 août. Alors, à samedi à B.R. et Forza !

  • Statistiques issues de notre partenaire AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page