ActusCompte-Rendu

SC Toulon – Chasselay MDA (J30), le compte-rendu

C’était écrit : depuis le stage au Chambon/Lignon au mois de juillet 2018 il ne pouvait y avoir qu’une seule issue : Toulon retrouve le National…

Difficile de décrire l’émotion et l’ambiance de cette ultime rencontre de National 2 pour le Sporting Club Toulon. Des tribunes pleines, un public en fusion et une équipe, un staff prêts à valider la montée.

Efficacité confirmée…

Il ne pouvait en être autrement. Et même si Chasselay MDA était le 1er à se montrer, Toulon ne tremblait pas et comme souvent ces dernières semaines prenait le temps de « chauffer » pour à son tour faire frissonner la défense adverse. Et, c’est Goncalves qui ouvrait le score. Un vrai plaisir de le voir de nouveau efficace après une période difficile où son manque de réussite avait fait jaillir quelques critiques…

Tout un stade au diapason…

Le public déjà bien bouillant entrait en ébullition et poussait de plus belle. Ce public magnifique que des toulonnais assis derrière moi encensaient. Supporters du RCT, ils me disaient ô combien il y avait bien plus d’ambiance dans ce stade qu’à Mayol pourtant bien plus rempli…. Si au cours des 20 dernières années il m’est arrivé de dire et penser que les supporters n’avaient pas le club qu’il méritait, force est de constater que ces dernières semaines tribunes, joueurs, staff sont au diapason.

Po Polopopo Polopopo Polopopo Hey !

Toulon maîtrisait son match et Moulet transformait un penalty. A 2/0, le stade exultait et les chants étaient de plus en plus forts… La Mouraille tremblait de bonheur. Et, comment décrire la « folie » lorsque notre minot, notre Guilavogui marquait le 3ème but d’une splendide frappe ? Tout le monde chavirait.

La communion est dans le pré…

Lorsque l’arbitre sifflait enfin le coup de sifflet final, il fallut patienter 10 longues minutes avant de pouvoir rejoindre la pelouse et communier : dirigeants, joueurs, staff, bénévoles et supporters. Un vrai moment de bonheur et qui sait, peut-être le début de quelque chose que nulle n’ose encore imaginer. Juste rêver ? Une chose est sûr : après la grisaille, la pluie, un arc-en-ciel surgissait au-dessus de BR : un signe ?

Crédit photo : M.A.O.

Etre digne…

Si j’avais un vœu à formuler en ce lendemain de sacre, ce serait que chacun garde la tête froide ; évite de reproduire les erreurs du passé en voulant tout révolutionner ; tout chambouler ; faire une crise de folie des grandeurs… Que ce club, ses dirigeants, ses investisseurs et sponsors soient dignes des supporters qui n’ont jamais lâché. Faites-le pour nous… pour la ville et pour vous !

N-V M, président du M.A.O.

A venir un reportage vidéo dans la semaine…

Les stats du match par notre partenaire AMASTAT

Crédit photo : M.A.O.

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page