Actus

Fabien, un autre regard ?

Supporteur depuis 1973, ancien licencié Azur et Or, Fabien connait ce club version « ombre et lumière ». Un père ancien coach, un frère ancien arbitre, le football, il est tombé dedans petit. Mais c’est le Sporting que son coeur a choisi et c’est pour ça que nous avons voulu connaître ses premières impressions pour la saison qui démarre…

M.A.O. – crédit photo : Fabien

Fabien, tu supportes le Sporting depuis 1973, peux-tu nous donner tes 1ères impressions pour la saison qui débute ?

Pour l’heure, je suis confiant. D’abord parce que depuis longtemps, les choses ont été faites dans les temps : le recrutement du coach, des joueurs, la mise en place du staff, …

Tu parles du staff, quel regard portes-tu sur lui ?

Karim Masmoudi, est déjà passé par le club. On sait ses compétences et sa réputation n’est plus à faire. Alexandre Gasparotto, je ne le connais pas mais ça semble bien fonctionner avec Karim, Charles Masseï ou Luigi Alfano. L’inconnue pour nous tous, c’est Fabien Pujo. Mais personnellement, j’adhère à son discours porté sur le jeu, la circulation de balle. Puis, il nous a prouvé que contrairement aux 2 précédents coaches, il était réactif.

Tu fais référence à ses changements ?

Absolument. Que ce soit face à MDA ou Pontarlier samedi, il a été réactif avec son staff. Au niveau des changements de joueurs mais aussi, du schéma tactique. Le 3/5/2 ne fonctionnant pas, il est revenu à un plus classique 4/4/2 qui nous amène la victoire. Sur ce match, ses choix lui donnent raison !

Mais pas à Chasselay où l’équipe a cruellement été inefficace…

MDA connait bien la N2. Pontarlier est un promu. Ce sont des équipes sur une dynamique positive avec peu de mouvements dans leurs effectifs. C’est donc difficile pour les bouger et, elles sont même dangereuses. À Chasselay l’adversaire comme nous, manque d’efficacité et contre Pontarlier, si Jody (Viviani) ne fait pas 3 arrêts déterminants, on serait déjà en crise… Déjà qu’après un nul pour la 1ère journée, beaucoup s’excitaient sur les réseaux sociaux, qu’est-ce que ce serait ?

 

C’est la régularité dans les résultats qui fait un champion…

Tu évoques certains supporters sur les réseaux sociaux, tu trouves démesurées leurs réactions ?

Le supporteur toulonnais est impatient, trop impatient. D’accord ça fait des années qu’on nous promet la Ligue 2 dans 5 ans mais peut-être que si l’on était capable de se dire qu’il faut pour une fois commencer à construire sur plusieurs saisons alors, on serait plus patients.

Ne penses-tu pas qu’il y a aussi une erreur de communication de la part de Claude Joye qui annonce que le seul objectif, c’est la montée ?

On sait ce que les amoureux du Sporting lui doivent mais je préfèrerais qu’il dise : « on a mis en place un staff pour nous faire grandir, évoluer. Si l’on monte c’est super sinon, on se sera servi de la saison pour intégrer des jeunes, poursuivre la structuration du club… ». Il a été capable de le faire avec Momo Sadani. 2 montées sur 3 saisons c’est plutôt pas mal non ? On ne le saura jamais mais s’il avait été conservé 1 saison de plus, peut-être serions-nous déjà en National ?

Le National, c’est donc l’objectif pour cette saison, comme l’an passé. Fais-tu partie de ces supporteurs qui pensent que ce sera très difficile avec des cylindrées comme l’Etoile Fréjus-St Raphaël, l’Athlético Marseille ou le FC Annecy ?

Ce sera difficile partout. Jouer les clubs marseillais n’est jamais facile. Surtout que l’on connait les rivalités. Jouer les réserves professionnelles est toujours une inconnue. Les clubs annoncés comme des prétendants ? On verra bien. Annecy et l’Athlético ont le même nombre de points que nous. Seule l’Etoile est à 6 points. Les 2 prochaines journées vont nous donner de nouveaux indices avec d’abord le choc Fréjus/Athlético puis Sporting/Fréjus.

Moi, je signe pour un nul à Endoume ce samedi. Surtout, ne pas perdre ! J’aimerais que le match au sommet se solde par un nul. De façon, à recevoir l’Etoile avec 2 petits points de retard et l’ambition d’enfin les taper. C’est notre bête noire depuis quelques saisons…

Après, gardons à l’esprit que personne n’attendait Marignane-Gignac FC la saison passée et que c’est la régularité dans les résultats qui fait un champion.

Quel regard portes-tu sur l’effectif, le club ?

Sur l’effectif, je suis ravi de voir le nombre de jeunes issus du club. Le travail paye et le but libérateur de Morgan (Guilavogui) samedi est tout un symbole. Même si je lui ai fait la remarque pour son jaune et son retrait de maillot. Mais il est jeune, il apprend vite et je suis certains que son père lui en a aussi parlé…

J’aimerais aussi voir Kenny Michel en situation avec la 1. L’absence de Diallo pourrait servir à le tester. Pour l’avoir vu évoluer avec la R1 la saison passée, je suis convaincu qu’il peut marquer des points et faire son trou : c’est un véritable chasseur de buts.

Sur les recrues, pour le moment, Ayrton ne m’a pas convaincu. Je ne l’ai pas encore vu réellement jouer vers l’avant. Chehata est intéressant mais fait souvent le geste de trop. La vraie bonne surprise, c’est Seïbou. Goncalves, m’avait impressionné la saison passée lors du match à Grasse. J’aimerais le voir évoluer plus sur un côté ou, tournant autour de l’avant-centre. Ech-Chergui, on voit qu’il a du ballon.

Sur le club, pour les U19 nationaux, je suis confiant. Youssef Sif est un bon, il réussit. C’est un réactif. Comme Pujo finalement. Pour la R1, je ne connais pas Momo Hachfi mais j’espère me régaler autant avec cette équipe que la saison passée. Le gros point noir pour moi reste les U15 et aussi les U17 qui sont descendus. J’espère de l’ambition dans toutes les catégories.

Merci Fabien et Forza !

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page