ActusCompte-Rendu

USM Endoume Catalans – SC Toulon, le compte-rendu du match

Sous un vent à décorner un cocu, le Sporting ramène le nul. 1 point de perdu ou, 1 point de gagné ?

USMEC – SCT : Crédit photo, MAO

Compositions

USMEC : Saintot, Soumaré, Granoux, Douich, Keyoubi, Coulibaly (Erdogan 48′), Bacconier (Cap.), Fawzi (Diatta 65′), Chatelain (Trani 48′), Orinel, Anani

SCT : Viviani, Fall, Medoukali (Guilavogui 45′), Ouasfane, Sahnoune (Cap.), Moulet, Bayo, Atlan, Seïbou, Gomis (Ech-Chergui 67′), Preira (Goncalves 45′)

5/3/2, Pujo s’entête…

Que dire de la première période si ce n’est, qu’elle fut insipide des 2 côtés ? 2 équipes gênées par un fort mistral qui au cours de cette 1ère période souffle en « faveur » des Azur et Or. Pourtant, une seule tentative de tir, contré (Preira) ! Le schéma en 5/3/2 n’est toujours pas assimilé, si derrière on sent de la sérénité avec notamment, un capitaine Sahnoune qui jouera touché au dos toute la partie ; c’est au milieu, que l’on peut observer le plus de satisfactions. Comme la semaine passée, Atlan et Seïbou tiennent la baraque et Bayo exprime tout l’impact physique dont il est capable. Devant, Gomis fait du Christophe agaçant pas mal de supporters sur les réseaux sociaux ou en tribune. Preira touché à un tibia n’aura guère pesé…

Un buteur nommé Mooooorgan Guilavogui

En seconde période, les entrées de Guilavogui et Goncalves font le plus grand bien. Dès la 47ème minute de jeu et sur une ouverture d’Alexis, Morgan dribble, résiste, élimine et marque. C’est l’ouverture du score par une splendide performance du minot de la rade. Dès lors, le Sporting va connaitre 20 bonnes minutes sans être capable de tuer le match. Puis, va se relâcher malgré les sommations de Fall exigeant de ses co-équipiers la plus grande concentration. Petit à petit, les Azur et Or perdent le fil. 75ème minute, on se demande encore comment Orinel manque le cadre à 2m de la ligne. Mais ça n’est que partie remise : 77ème, il marque un but splendide et égalise pour Endoume Catalans. La tribune exulte et Toulon puni.

Dès lors, les jaune et bleu deviennent fébriles. La défense plutôt solide jusque-là va multiplier les erreurs permettant aux marseillais de prendre de l’assurance et se montrer « dangereux ». Mais c’est bien sur ce score de parité que le trop souvent laxiste envers les phocéens Mr Benchabane renvoie les équipes au vestiaire.

Nous sommes tous entraineurs. Que ce soit en tribunes ou sur les réseaux sociaux/forum. Mais, nous sommes aussi observateurs, amateurs de football, … Il est clair que le 5/3/2 d’hier soir a donné le même résultat face à Endoume que Pontarlier. C’est en 4/4/2 que le Sporting a marqué ses 2 buts. Mais c’est aussi dans ce schéma qu’il a encaissé son 1er : DILEMME.

Si Guilavogui et Goncalves ont prouvé qu’ils pouvaient être des titulaires en puissance ; Si derrière les Fall, Medoukali, Ouasfane, Sahnoune paraissent costauds. La bonne prestation de Moulet ne doit pas éluder les qualités qu’ont lui connait au milieu de terrain. D’autant, avec l’absence annoncée pour sélection de Mama Seïbou. Le temps presse, la performance est exigée, misons sur les fondamentaux et les schémas maitrisés pour parvenir peut-être à assumer notre statut de prétendant.

La semaine prochaine, le derby s’annonce déjà comme un tournant. Pas d’autre option que l’emporter. C’est au soir du match face à l’Etoile que nous pourrons dire si ce 1/1 ramené du stade Roger Lebert est un mauvais résultat ou pas !

N-V M, président du M.A.O.

=> Statistiques du match par notre partenaire AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page