ActusCompte-RenduRazCast Tv

SC Toulon – USM Endoume C, le compte-rendu

Comme on pouvait le craindre, en manque de compétition, des recrues pas au niveau, le Sporting s’en sort bien…

Crédit photo : M.A.O.

Que retenir de cette rencontre ? Plus que le résultat c’est bien la manière et surtout l’état d’esprit qui posent question. Devant, hormis le FC Annecy, les ambitieux ont tous perdu. De fait, le Sporting leur reprend 1 point.

Ceci étant dit, les constats demeurent les mêmes : Ech-Chergui vendu comme le leader qui manquait à l’équipe de la précédente saison n’assume toujours pas ce statut. Ayrton présenté comme l’ami de Marquiñhos n’a ni son talent et encore moins sa grinta ! Goncalves a tenté mais semble ou cramé ou la tête ailleurs ? Dans ce marasme, seul Seïbou revenant de blessure a montré qu’il était concerné et a fait son match. Presque comme si rien n’était ; Comme s’il n’avait pas été blessé et éloigné des terrains depuis de longues semaines.

Heureusement Andréani…

Finalement seules les valeurs sûres Sahnoune, Medoukali (quel guerrier !) ou l’espoir Andréani ont donné satisfaction. Florian auteur de 2 arrêts décisifs. On peut y rajouter le soldat Atlan ou la recrue Diop qui évoluait à un poste peut-être trop « offensif » ? Bien maigre pour un prétendant annoncé à la montée.

Les entrées de Preira ou Gomez n’ont rien apporté de probant et seul Gomis a tenté. Avec tous les mauvais choix qu’on lui connait. Que dire de son action aux alentours de la 70ème minute où dans la surface Endoume multiplie les cagades sans qu’aucun toulonnais ne prenne l’initiative de tirer au but !!! Incroyable…

Carton rouge pour Guilavogui…

Avec 3 cartons dont un rouge pour Morgan Guilavogui pour contestation, on peut croire que le Sporting a joué dur. Pourtant l’on peut s’interroger de l’arbitrage de Mr Taleb qui aura sans doute oublié quelques fautes marseillaises. Par chance, il a aussi oublié de siffler 1 voir 2 penalties en faveur des Rouge & Noir…

L’heure de tirer des leçons ?

Le Sporting à ce niveau a besoin de joueurs avec une grosse GRINTA. La toulonnaise ou celle du sud en tout cas ! Nous, nous allons chercher des « vedettes » proposées par des agents juges et parties. Sans tenir compte des réels besoins et demandes des staffs. Les épisodes, Barbier qui ne gèrerait pas la pression aux dires des bruits de BR, Diallo blessé de longue date ne sont que la conséquence d’un manque cruel de professionnalisme. Des exemples parmi tant d’autres ; la gestion humaine et manageriale sont calamiteuses. Bref, des choses dont on aurait dû tirer les leçons mais finalement, récurrentes… Alors Mr Joye, on continue de taper sur le staff, les joueurs, la pelouse ou l’on tire enfin de vraies leçons ? Il est grand temps. Parce que plus que la colère des quelques supporters encore présents derrière ce club, c’est le désamour et le désintérêt qui pointent le bout du nez…

Les statistiques du match à retrouver sur le site de notre partenaire AMASTAT

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

A lire aussi...

Fermer
Bouton retour en haut de la page