ActusAvant-Match

J3 : AUBAGNE FC – SC TOULON

Qu’attendre de ce match ? Si ce n’est une première victoire pour une équipe jusque-là à réaction…

A Chasselay le Sporting avait réussi la meilleure des entames avant de se faire rejoindre puis dépasser par GOAL FC. Pour sa première à domicile, il a fallu attendre l’ouverture du score du voisin Hyèrois pour voir les Azur et Or tenter des choses et monter en intensité. Le point commun de ces 2 rencontres est la capacité de l’équipe à réagir afin de ramener le point du match nul.

Une équipe à réaction ?

Mais nous le savons tous, ça n’est pas en multipliant les nuls que l’on avance au classement. D’autant que le SCT, l’un des grands favoris du championnat, ne doit rien viser d’autre que l’accession. Quoiqu’en disent quelques supporters annonçant un projet sur 3 ans ou mieux encore : une énième saison de transition…

Les toulonnais ont su montrer de bonnes choses au cours des 20 dernières minutes du match face à Hyères 83 FC. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu pour rafler la mise : 20 cm. Comme quoi la taille parfois, ça compte ! Labor sorti sur blessure et Moulet présent en conférence de presse mais absent du groupe seront-ils de retour ? Ludovic Batelli avec son choix de groupe restreint semble tout de même avoir quelques solutions : Sahnoune bien plus à l’aise en défense centrale et Bayo auteur d’une entrée convaincante pourraient démarrer le match. Le souci majeur constaté sur les 2 premières rencontres est essentiellement lié à l’animation offensive. Hsissane sera-t-il enfin l’organisateur espéré ?

Si les supporters commencent à s’impatienter de la lenteur d’arrivée des 2 à 3 recrues annoncées, l’attaque devrait être similaire à celle aperçue la semaine dernière. C’est tout du moins celle qui a notre préférence.

Enfin un match plein ?

Si nous avions été étonné de l’analyse du coach après la rencontre en terres lyonnaises, celle entendue suite au match face au voisin du 83400 nous a paru plus lucide. Nous l’avons déjà écrit, nous avons vu jusqu’à présent un Toulon en réaction. Si cette équipe est capable de réitérer un match semblable à son entame lors de la 1ère journée et de mieux gérer ses temps faibles, elle ne sera pas loin de la « vérité« . Et les plus sceptiques des supporters pourraient faire encore un peu preuve de patience quant aux arrivées espérées dans ce qui peut sembler comme une perte de temps. Nos adversaires ont pour la plupart bouclé leur recrutement, se sont préparés avec leurs renforts là où les Jaune et Bleu piétinent.

Du côté d’Aubagne FC, nous savons que le gardien titulaire est sorti sur blessure. Mais nous savons aussi que le coach Eric Rech est capable de faire jouer jusqu’à 3 gardiens par saison. Si son équipe a lourdement chuté la semaine passée, elle compte dans ses rangs des joueurs comme Tony Do Pilar Patrao ou Mokhtar Benarbia. Sans compter 2 anciens toulonnais : Thomas Bellay et Florent Delpuech. Si le 1er a laissé en son temps de bons souvenirs au public toulonnais, le second n’aura jamais réussi à s’imposer. Tous 2 connaissent par contre l’environnement et certains joueurs encore présents dans l’effectif de la rade. De là à penser que ce peut être un motif de motivation supplémentaire, il n’y a qu’un pas.

Aubagne doit lancer sa saison. Avec son 1er match reporté et le 3/0 encaissé samedi dernier, l’adversaire du jour pointe à l’avant-dernière place du classement. Pour le SCT un nul en déplacement face au leader de la précédente saison ne serait vécu autrement qu’un sur-place. Et que dire d’une défaite ? Inenvisageable : le Sporting doit réellement démarrer son championnat et tout autre résultat qu’une victoire pourrait commencer à agiter la sérénité apparente du club…

Nicolas Miniscalco, président du MAO

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page