ActusCompte-Rendu

SC Toulon – AS Monaco, le compte-rendu

Dans la course aux points, le Sporting en empoche 3 dans son 1er match de retard face à une rugueuse réserve monégasque…

Au-delà des 3 points d’une victoire longue à se dessiner, que retenir de cette rencontre ? Dans un 1er temps, il faut se réjouir de ce nouveau but de Kenny Michel. En l’absence de Barbier attendu comme le messie par de nombreux supporters, ce joueur du cru et goleador en réserve depuis 2 saisons valide le trop peu de temps de jeu qui lui est accordé. Ce joueur à la mentalité exemplaire se voit récompenser de sa patience et comme son compère Florian Andréani marque des points…

Manque de rythme et accumulation de fautes…

Sur le contenu du match, des toulonnais combatifs et parfois trop ? Ce n’est pas le rouge donné à Bayo et que nous trouvons des plus sévère mais bien plus l’accumulation de cartons jaunes (2 dans les 25 premières minutes). Du côté monégasque, malgré sa jeunesse, il y a du vice, on joue rugueux, on prend un jaune et l’on tente sans inquiéter le portier Azur et Or.

Côté toulonnais, on se voit dominé mais l’on se crée quelques occasions sans parvenir à scorer : tête de Michel dans le premier 1/4 d’heure, CF de Zouaoui, tête de Bayo. À noter la bonne rentrée de Diop en remplacement de Fall touché à la cheville. Mi-temps !

La jeunesse toulonnaise imprime sa marque…

Sur cette seconde période qui amènera le but toulonnais, Goncalves fait montre de sa vitesse mais pèche dans le dernier geste. Ratant même ce que de nombreux supporters considèreront comme immanquable… Concernant le but, Michel récupère un centre de Gomis, contrôle de la tête et reprend de volée. Ne laissant aucune chance au gardien monégasque. BR respire !

Au terme de la rencontre, que retenir ? Andréani garde pour la seconde fois sa cage inviolée sans avoir été finalement très inquiété. Bayo, injustement expulsé a fait un bien fou au milieu où Seïbou malgré sa longue indisponibilité fait encore un match plein.

Pollano est peut-être le héros moral de ce match, se jetant dans les pieds d’un monégasque en pleine surface pour l’empêcher de frapper. Un geste illustrant toute la Grinta que ce jeune possède.

Ech-Chergui continue de décevoir sans qu’on puisse lui reprocher de ne pas faire les efforts. Il aura récupéré des ballons mais ne parvient toujours pas à imprimer sa marque sur le jeu. Autre déception, Preira inquiète de par sa prestation et son attitude.

3 points, 1 place de gagnée au classement, une défense hermétique, des jeunes qui montent. C’est tout le positif que l’on pourra retenir d’un match plus difficile que le classement adverse ne pouvait laisser présager.

Forza !

Les Stats du match par notre partenaire AMASTAT

À noter que les joueurs et staff monégasques ont refusé de donner d’interview pour RazCast Tv

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page