ActusCompte-RenduRazCast Tv

Etoile FC – SC Toulon (J18), le compte-rendu

Il s’est enfin joué ce derby qui pouvait permettre à l’une des 2 équipes de prendre la tête de ce groupe A de N2. C’est finalement sur un score nul qui n’arrange qu’Annecy que les varois se sont quittés après 94 minutes intenses…

Etoile FC – SC Toulon, crédit photo : M.A.O.

C’est devant une tribune pleine constituée aussi de supporters toulonnais venus en mode VIP ou en « scred » que le choc de ce match en retard comptant pour la 18ème journée s’est déroulé.

Entame difficile…

On ne sait ce qu’il s’est passé dans le tunnel mais avant même que les équipes ne se présentent au centre du terrain, quelques protagonistes se frictionnaient déjà en bord de touche. On pouvait alors penser que le match serait des plus agressif et tendu, il n’en fut rien ! Sans doute parce qu’un arbitre de grande qualité avait été désigné : l’impérial Mr Aubin FLORIS.

Sur le 1er quart d’heure, le Sporting semble crispé et c’est l’Etoile qui maîtrise avec un Gbohou qui fera toute la soirée un véritable récital. Impressionnant ! Pourtant, la 1ère banderille sera tirée par Toulon sur coup-franc. Mais Zouaoui ne trouve pas preneur. Les locaux font de même quelques minutes plus tard. Le premier vrai coup de chaleur est à mettre au crédit de l’Etoile qui par un raid de Gbohou nous fait passer des sueurs froides. Sa frappe trop mole en bout de course n’est pas cadrée. Leur seconde grosse occasion voit la frappe de Da Silva contrée in-extrémis après que Andréani ait repoussé un centre des 2 poings. Côté toulonnais, c’est Guilavogui sur contre-attaque qui frappe trop mollement pour inquiéter Manero. Moulet tire un nouveau coup-franc à l’entrée de la surface suite à une faute sur Morgan. Mais ça passe au-dessus.
Zouaoui a l’occasion d’inquiéter le portier blanc mais celui-ci capte parfaitement son centre. La dernière grosse occasion est à mettre au profit des toulonnais : Morgan qui sur coup-franc voit sa frappe au ras du poteau repoussée en corner par le portier étoiliste. Mi-temps : 0/0.

Si l’on ne peut gagner, ne pas perdre…

Début de seconde période et 1ère opportunité pour l’Etoile dont le coup-franc trouve un serein Andréani. Puis, c’est au tour de Sahnoune de mettre en panique la défense est-varoise par une tête lobée. Mais une charge est signalée sur le portier. L’intenable Gbohou est à 2 doigts de reprendre un centre. Étrangement esseulé au second poteau : trop court. Les locaux sur cette seconde période s’ils ne sont pas étouffés par les Azur et Or, semblent moins en verve pour aller chercher une victoire capitale. Ils procèdent en contre mais la défense toulonnaise est sereine. A commencer par Ouasfane impressionnant après 2 dernières prestations mitigées. La délivrance aurait pu venir de Ech-Chergui auteur d’une rentrée correcte mais son tir frôle la transversale. L’une des dernières grosses occasions est à mettre au crédit de l’excellent Diop. Comme samedi face au leader, il lui a fallu un temps d’adaptation pour finalement réaliser 70 bonnes minutes. Sa course et ses dribbles partis de son camp mettant dans le vent toute la défense de DD Blanc, se termine par une frappe de peu à côté suite à une géniale talonnade de Barbier à l’entrée de la surface. L’arbitre siffle la fin de la rencontre en annihilant une dernière action toulonnaise en contre. Dommage.

Au goal-average…

0/0 score final. Le Sporting est co-leader au nombre de points mais second au goal-average général. Annecy comptant 4 buts inscrits de plus que les Jaune et Bleu. Inutile de calculer, Toulon ne doit avoir qu’un objectif : engranger 12 points sur les 4 derniers matchs. Et, espérer un faux pas de l’actuel leader. A toulonnais rien d’impossible : faites-le pour vous, pour nous. Forza !

N-V M, président du M.A.O.

Les statistiques du match par notre partenaire AMASTAT

Etoile FC – SC Toulon, crédit photo : M.A.O.

Laisser un commentaire avec Facebook

Tags

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer